Brebis Lait Provence, retour à la page d'accueil

L'élevage ovin lait en PACA en 2001

Flux RSSImprimer la page

Bilan de la filière…

Des élevages implantés principalement à l'est de la région

On compte 30 exploitations sur la région qui produisent du lait de brebis, elles sont situées principalement à l'est, à l'exception d'une dans les Bouches du Rhône.

Les 2/3 des installations se sont faites sur des structures qui ne comptaient pas de brebis laitières. Sept exploitations ont crée un atelier ovin lait dans l'objectif de diversifier et trois seulement ont repris une exploitation qui comptait déjà des brebis laitières.


On compte 4 162 brebis laitières sur la région PACA. L'effectif moyen des troupeau est de 135 têtes mais avec de grands écarts (de 14 à 800 brebis). C'est dans le système laitier que les effectifs sont les plus élevés (360 brebis en moyenne) La race qui domine est la Lacaune. On la trouve dans tous les départements et dans tous les systèmes de production. La race Brigasque est localisée dans le sud des Alpes Maritimes et du Var.
Les races autres que la Lacaune se retrouvent essentiellement dans les systèmes pastoraux.


16 élevages sur 30 possèdent au moins une autre espèce que des brebis laitières. Pour 50 % d'entre eux, un troupeau de chèvres est associé aux brebis. On compte 490 chèvres dans ces troupeaux. Elles sont pour la plupart des cas conduites de la même façon que les brebis laitières. Dans les autres élevages non spécialisés, on trouve soit des troupeaux de brebis viande, soit une association de brebis laitières, chèvres et vaches pour la transformation fromagère. Sur ces 16 élevages non spécialisés, le troupeau de brebis laitières est secondaire dans 5 exploitations seulement.

Une alimentation basée sur la pâture

La plupart des exploitations (26) utilisent la surface fourragère pour la pâture. 17 troupeaux pâturent également de façon régulière sur des parcours. 9 exploitations partent en estive, surtout les troupeaux du système pastoral qui y continuent parfois la traite des brebis. Pour les autres systèmes, ce sont des brebis taries qui montent en montagne.

La pratique de l'ensilage est peu fréquente et se rencontre seulement chez trois éleveurs du système laitier. 21 exploitations ont recours à des achats de fourrage pour constituer leur stocks hivernaux.

L'utilisation des céréales est majoritaire (dans 24 troupeaux), cinq éleveurs seulement n'en utilisent pas . L'achat de concentré du commerce est courant pour 13 exploitations. Un litrage non négligeable …

Départements

Nombre

D'élevages

Litrage produit

Transformé

Livré

04

12

193 000

160 000

33 000

05

6

265 000

40 000

225 000

06

6

66 500

66 500

 

13

1

3 000

3 000

 

83

5

34 400

34 400

 

TOTAL

30

561 900

303 900

258 000

 

La production totale sur la région est chiffrée à 561900 litres de lait en brebis par année. Cela, chez 25 fromagers et 5 producteurs laitiers.
 

Des litrages et des rendements disparates

90% des exploitations produisent plus de 5000 litres. Dans le groupe des plus de 20 000 litres, on retrouve cinq élevages du système laitier et trois du système herbager. Chez les laitiers, 3 exploitations produisent plus de 50 000 litres. Les rendements par brebis sont très variables d'un troupeau à l'autre, moins de 100 litres à 300 litres par brebis. Les plus élevés se trouvent dans les systèmes laitiers et herbagers.

Une gamme de produits très variée 

 

Types de produits

 

Nombre d'éleveurs qui en commercialisent

Lactiques

21

Pâtes pressées

17

Pâtes molles

6

Spécialités

9

Lait ou caillé

6

85 % des fromagers fabriquent des fromages de type lactique. C'est la production dominante pour seulement 50 % d'entre eux, pour les autres la fabrication qui domine est la pâte pressée.

La pâte molle est surtout produite dans les exploitations des systèmes mixtes et herbagers.

La vente de lait a lieu chez les laitiers et éventuellement dans les exploitations du système herbager qui se retrouvent avec un surplus de lait par rapport à leur capacité de fabrication ou de commercialisation.

Une commercialisation à dominante locale ...

Nombre d'éleveurs qui commercialisent

Catégories

En direct

Par un intermédiaire

Par un grossiste

Plus de 75 %

10

2

3

De 50 à 75 %

3

4

1

De 30 à 50 %

4

4

0

De 10 à 30 %

3

3

0

Moins de 10 %

3

10

19

NSP

1

1

1

 

Les circuits de commercialisation sont en général variés mais beaucoup à dominante locale. Un tiers des producteurs commercialisent plus de 75% de leur production en direct. Quatre éleveurs seulement passent par un grossiste pour écouler leurs fabrications.

Dans le cas où il y a d'autres troupeaux sur l'exploitation, la commercialisation des fromages des autres espèces est identique dans 9 cas sur 11.

Des projets mais aussi des inquiétudes sur l'avenir de la filière ...

75 % des éleveurs projettent d'améliorer leur outil de production (augmentation de l'effectif brebis, extensification troupeau, stabiliser le système ou autres ...) 25% ont déjà envisagé les investissements (bâtiments, fromagerie, véhicule frigorifique, ...). 20% des producteurs sont à la recherche de solutions pour réduire le temps de travail sur l'exploitation. Seulement 3 éleveurs n'ont pas de projet à court terme.

Selon les éleveurs, l'avenir de la filière et de leur exploitation est fonction de l'évolution de la réglementation sanitaire en transformation fromagère fermière (normes de plus en plus draconiennes, investissements supplémentaires pour la mise aux normes et pour les auto-contrôles, utilisation du lait cru à long terme, ...) C'est l'inquiétude numéro un pour un tiers des éleveurs.

Ensuite, les éleveurs sont inquiets pour le développement de leur filière du fait qu'il n'y a pas d'adéquation entre la masse de travail à fournir et la rentabilité d'un telle structure.

Il faut noter cependant qu'un tiers des producteurs n'ont pas du tout d'inquiétude sur l'avenir de leur exploitation et sur la pérennité de la filière ovin-lait en Provence Alpes Côte d'Azur.

Ces chiffres sont extraits du bulletin de Janvier 2000. On pourra donner, en conclusion de ce chapitre et à titre de comparaison, le bilan 2001

30 élevages de brebis laitière,
26 fromager,
4 laitiers.

4 200 brebis laitières dont :
80 % en race Lacaune,
20 % en race Brigasque ou Corse.

550 000 litres de lait produits dont :
350 000 litres par les fromagers fermiers,
200 000 litres par les laitiers.

55 % des élevages ne sont pas spécialisés en brebis laitière et ont également des chèvres et/ou des vaches ou des brebis viandes.

Des structures d'exploitation de petites tailles qui dépassent rarement les 50 ha de SAU.Une alimentation des tropeaux basés sur la pâture. 30 % des troupeaux partent en estive.Des produits très diversifiés : pâtes pressées, pâtes molles, et spécialités. La production dominante est dans 50 % des cas la pâte pressée sinon c'est le lactique.Une commercialisation locale. Un tiers des producteurs commercialisent plus de 75% de leur production en direct.

Source Association Brebis Lait Provence - Martial BARMOY 2001