Brebis Lait Provence, retour à la page d'accueil

La thônes et marthod

Flux RSSImprimer la page

Origine

Jusqu'à la fin du XIXème, chaque vallée savoyards possédait son propre type de brebis. Avec l'accroissement des échanges commerciaux mais aussi des déplacements d'estive et d'hivernage, les groupes fusionnent. Au début des années 30, deux rameaux s'unirent définitivement pour aboutir à la dénomination commune "Thônes et Marthod", du nom des deux villages de cette région.

  • En 1975, des actions ont été mises en œuvre pour la sauvegarde et la relance de cette race.
  • En 1992, L'Union des Éleveurs de la race Thônes et Marthod est créée par une dizaine d'éleveurs préoccupés par la survie de la race.

Standard de race

Tête : fine, son nez droit ou légèrement busqué. Les cornes présentent chez les deux sexes sont assez développées et forme une spirale horizontale assez large. Le caractère motte existe et est reconnu au sein de la race.

Toison : sa robe est blanche à l'exception du bout du museau, du tour des yeux (lunettes), des oreilles, de l'extrémité des membres (chaussettes), du nombril chez les mâles et de la vulve chez les femelles qui sont noirs.

Laine :
très bouclée chez les jeunes alors que chez l'adulte, la toison est assez grossière et à mèches longues.

Poids :
brebis de taille et de poids moyens (55 - 65 kg pour les brebis et 70 - 80 kg pour les béliers.

Aptitudes, Extension

La Thônes et Marthod est une brebis rustique. Très calme, elle sait accepter des conditions d'hivernage difficile. Elle était autrefois logées dans les caves à reblochon afin de maintenir une température et une hygrométrie constantes. Elle était à l'époque généralement nourrie de refus de foin, de paille voire même de branches de frêne séchées.

La Thônes et Marthod est montagnarde et elle sait s'adapter aux conditions des estives à plus de 2 000 m. où les amplitudes thermiques sont très fortes. Elle utilise aussi bien les parcours secs que les combes verdoyantes des Alpes du Nord.

La Thônes et Marthod est une race mixte. Elle sait très bien élevée ses agneaux lorsque ces derniers sont destinés à la viande et devenir une bonne laitière lorsqu'on la destine à la production laitière.
Une troupe de Thônes et Marthod peut être conduite en élevage allaitant. Selon le circuit de commercialisation retenu par l'éleveur, il utilisera un bélier améliorateur de race bouchère pour aboutir à une meilleure conformation ou il conduira sa troupe en race pure.

La Thônes et Marthod a un atout supplémentaire, elle sait donner son lait pour que les éleveurs puissent en faire du fromage. Ente Savoie, Haute Savoie et Isère nous avons un peu plus d'une quinzaine d'éleveurs qui font confiance à la Thônes et Marthod pour produire du lait. Les élevages que nous avons répertoriés sont en dominante des élevages de montagnes. La fabrication qui domine est la Tomme. Depuis quelques années s'amorce un élargissement de la gamme de produits proposés à base de lait de brebis : lactiques, yaourts, pâte pressée cuite .....

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur races anciennes, téléchargez le document :

Les races anciennes