Brebis Lait Provence, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Annonces > Toutes les annonces > Une machine à traire vérifiée et sécurisée pour un lait de bonne qualité

Une machine à traire vérifiée et sécurisée pour un lait de bonne qualité

Flux RSSImprimer la page

Dans le cadre de la conditionnalité des aides Pac, la dernière vérification de la machine à traire Optitraite ne doit pas dater de plus de 18 mois.

Les dysfonctionnements d’une installation de traite sont souvent progressifs et imperceptibles. Une vérification Optitraite chaque année est indispensable.
Dans le cadre de la conditionnalité des aides Pac, la dernière vérification de la machine à traire Optitraite ne doit pas dater de plus de 18 mois. Cette exigence fait partie des bonnes pratiques d’hygiène spécifique au secteur laitier, en application du « Paquet Hygiène ». Vous devez donc conserver la fiche de vérification Optitraite que vous présenterez en cas de contrôle conditionnalité. Le non-respect de ce point, pour lequel aucun délai de remise en conformité n’est accepté, entraîne une pénalité de 1 % sur toutes les aides Pac de l’année civile.
Les objectifs d’un Optitraite sont multiples :

  • assurer la maîtrise de la qualité du lait et des infections mammaires ;
  • prévenir les pannes possibles de l’installation de traite entre deux vérifications ;
  • optimiser les conditions de travail et le temps de traite.

La vérification Optitraite permet de faire un diagnostic complet de l’état et du fonctionnement de l’installation de traite :

  • examen visuel et contrôle des équipements (pompe à vide, régulateur de vide, pulsateurs, faisceaux trayeurs, pompe à lait, etc.) ;
  • mesure et réglage du niveau de vide ;
  • contrôle de pulsation ;
  • mesure du débit de la pompe et jugement de sa capacité par rapport à l’installation ;
  • détection des fuites éventuelles (circuit du vide, circuit du lait, etc.) ;
  • jugement de la capacité du lactoduc (pente, diamètre) par rapport au nombre de postes.

De nouvelles mesures concernant la régulation du vide vont permettre un diagnostic plus précis sur le fonctionnement du régulateur, élément primordial pour la stabilité du vide dans l’installation.
À l’issue de la vérification, un bilan est remis à l’éleveur avec un commentaire sur les réglages de l’installation et sur les améliorations à apporter.
Les systèmes de déposes automatiques et le fonctionnement du lavage peuvent également être vérifiés selon des procédures spécifiques.
La méthode Optitraite est adaptée à tous les types d’installations, du pot à traire à la salle la plus sophistiquée. Les robots de traite, comme toutes les installations de traite, doivent être vérifiés annuellement selon le protocole.

Optitraite : une vérification annuelle réalisée exclusivement par des agents qualifiés

Optitraite est un protocole national de vérification des installations de traite, mis en place et supervisé par le Comité français interprofessionnel pour les techniques de production du lait (COFIT) et l’Institut de l’élevage. Il doit être réalisé par un technicien qualifié. Cette qualification repose sur le suivi d’une formation spécifique, une mise à niveau régulière des connaissances rendue nécessaire par l’évolution des normes et l’utilisation d’un matériel de vérification performant.
L’association Brebis Lait Provence propose la prestation Optitraite. Un éleveur de brebis laitières est devenu agent Optitraite et il peut réaliser les vérifications Optitraite sur des installations de traite en caprins et ovins. Le tarif est de 300 € la prestation.

Pour plus d’information, contactez Josine Giraud, conseillère d’entreprise caprins et ovins lait à la Chambre d’agriculture04 : 06 33 40 74 53 ou jgiraud@remove-this.ahp.chambagri.fr